Un cabinet dentaire, comment ça marche ?

Plateau technique, formation, honoraires, remboursements : le point sur le fonctionnement d’un cabinet dentaire et le reste à charge patient selon le type de soins réalisés.

Un cabinet dentaire moderne est doté d’un plateau technique étoffé afin de soigner ses patients selon les dernières données acquises de la science ; la tarification des soins réalisés intègre le coût de cet équipement. Le chirurgien-dentiste a l’obligation de fournir un devis détaillé et une information précise sur les modalités de remboursement par la Sécurité sociale et le reste à charge patient.

Un cabinet dentaire écoresponsable

Les cabinets dentaires sont par nature gros consommateurs d’énergie et générateurs de déchets, mais s’engagent dans une démarche écoresponsable pour limiter leur impact sur l’environnement. Découvrez comment en images.

Les différents appareils indispensables à la pratique du chirurgien-dentiste sont très énergivores, et demandent une installation électrique normée qui contribuera à optimiser la consommation. Filière de recyclage des déchets, choix de fournisseurs locaux, zéro-papier : toute initiative permettant de réduire l’impact environnemental est bienvenue.

Un cabinet à l’hygiène très rigoureuse

L’asepsie est indispensable au cabinet dentaire afin d’éviter tout risque de contaminations croisées, et protéger ainsi patients et équipe médicale. Passage en revue des obligations et mesures à appliquer en matière d’asepsie et de sécurité sanitaire.

Le chirurgien-dentiste et son équipe ont l’obligation éthique et réglementaire de respecter strictement un certain nombre de mesures d’asepsie : lavage des mains, collecte et incinération séparées du matériel à usage unique, désinfection, stérilisation, etc.

Une assistante au service du cabinet dentaire

L’assistante dentaire est une collaboratrice importante de votre chirurgien-dentiste. Explications sur les différentes missions de cette personne clé du cabinet dentaire.

Les tâches confiées à l’assistante dentaire sont très variées : accueil, préparation du matériel, hygiène, désinfection et stérilisation du matériel, aide opératoire au fauteuil, secrétariat médical et administratif. Découverte en images de cette profession majoritairement féminine.

Le dentiste fait mal : une légende tenace

La peur du dentiste et la crainte d’avoir mal lors d’une séance sont des légendes tenaces qui peuvent générer angoisse voire phobie et amener les patients à différer une visite de contrôle, contribuant ainsi à aggraver un problème au départ bénin. Le point sur la prise en charge de la douleur au cabinet dentaire.

La prise en charge de la douleur et le soulagement des maux de dents font partie des premières préoccupations de la médecine dentaire. Si la phobie du dentiste est bien souvent liée à de mauvaises expériences lors de l’enfance et à la peur des piqûres, les progrès de l’anesthésie rendent aujourd’hui les séances chez le chirurgien-dentiste quasi indolores.